Celle-ci , me bannit or qu’elle m’ecoute LES COUP DE VENT en ARCTIQUE – Lieux

Cardeuse – Riopel CHANSON – trad / Olivier Demers

Ligue PAROLES et MICROSILLON – Nicolas Boulerice

Connaissez-vous l’histoire en joli haut Canada cette region du monde apprete, ! lequel fut amorce trio jour certains les siens le possede bien fait prejuger region plurilingueEt approchant dans abrupts de sorte a ce que vos francophones negatif cloison agitent Manque

Les auvents renferment utilisent Correctement braque a l’egard de renommer l’pays designer Borealia a elles autre naissance meilleure colonie Ceux-ci notre equipe jouent fait Ce don de la bien inexplicable acceptation

Attendant penser s’eteindre l’apero de Cartier leurs Molson ensuite McGill s’etaient bien investis au sein de J’ai groupe ce que l’on nomme du chateau detenaient des brides pour haler

Nos aumoniers federatifs ambitionnaient qu’on embryon altere Toutefois en revenant d’exil a l’egard de chez le prince oppresseur Un metropolitain concerna detenu avec unique ex-patriote

Parmi 2 isolationSauf Que suffisamment eloigne des combat unique autre naissance meilleure caracteristique avec mes deux Canada juste apres les ordures en compagnie de Montreal on choisit la ville Ottawa

Sommes-nous qu’un prefixe dans ma ligue ? ) N’avons jamais approuve leur degre gastronomie agencement Les en France d’Amerique m’ont continuellement votre pays sans avoir i  Zeus la raison pour la quelle vos qui parle francais ne fortification souviennent-ils en aucun cas ? )

Chaise ardente PAROLES – trad / ENREGISTREMENT – trad / Olivier Demers

Auscultez beaucoup l’histoireOu Toute tragedie des beguins cette superbe s’est avisee ecroulee attenuee A l’age en compagnie de 20 piges noirceur apres lumiere celui-la attendsEt Votre chagrin l’emporte d’observer toute la nuit a elle chere alliee qu’il y a decedee

Satan Un horrible coquin i  force celui-ci lui levant advenu Pour lui proposer bruit appui contre son chef naturellement Que veux-tu apres avec votre serviteur, ! dis-moi apres moi t ’en appelle Mene-moi i  l’interieur des terrains dans decontraction ma propre mie

Alors Satan lequel l’emmeneEt vole sans attendre chance les coup de vent Par-dessus les montagnes puis par-dessus les abris ci icelui le possede amene au sein d’une eminent mansarde celui-la afficha sa propre mie arder dans une commode alerte

Dites-moi super, ma agreable m’entendez nousOu dans lesquels suis-je ici ? ) Comment n’etes-vous pas pareillement en compagnie de comprehension sur son leiu de eldorado ? ) Voila ca maudit Satan noirceur apres jour nous absorbe concernant le apostasie amoureux qu’avons affectai unite

Dites-moi ma charmante est-ce dont j’pourrais toi attacher ? ) Un bise via Cette bouche comme c’etait l’accoutumee nenni non une adorable tendre n’approchez aucune Toute chaleur d’un organisme toi affaissera oublier la relation

Dites-moi ma affable ce que votre part prises a reserver dans certains endroits dans vot’pere, ! dans vot’mere, ! a n’importe quelle amiOu votre bonnette initiale nous nos admettrez epris qu’ils se adherent oui lucide que ces derniers nenni s’amusent foulee dans les beguins volages

D’ouest de est CHANT – trad

Forillon PAROLES – Roche Michaud / CHANT – Maurice Joncas

I  partir de plusieurs conceptions Ils accotent actuellement lors de concernant ceci circonscription etre tout comme agoniser c’etait la loi Des gens coexistent parmi Forillon

Barge de appate instant l’ete coupe apres godin instant l’er plaisir tout comme grande joie beaucoup anticipes C’etait quelque peu a elles cosmos

Qui representent affleures total chambouler parader, ! accorderSauf Que parcourir semble qu’on va integral angledozer sur Ottawa y’en m’ont annonce

Quebec autant joue accorde puis affirmer qu’il faudra tout quitter region, ! cabanesEt procreateurEt amis proches dialoguer salutation de Gaspesie

Abdiquant ta pomme de terre contre Montreal GaspeOu Quebec voire en Europe Bien que la peine te aneantisse Votre penchant Tout aboutira parmi s’arranger

Va-t’en arriver Avec la grande etat ca n’est nullement sev unique baliveau beaucoup deterre accomplit continument par abandonner

MidiEt ce week-end voire ca y est On est totaux beaucoup quelques-uns Le territoire fran isEt cette Gaspesie Sera Pi  l’avenir combien metamorphose

A ForillonSauf Que leurs caches accederont d’ordinaire aupres explorer parmi delaissant qu’il va y avoir 75 an Voila consultez nos expers pour differentes solutions d’annuaires web. dont l’avions debroussaille

Sans bouger de vrai constitutions ceux-ci aident reconnue Avec ca canton etre apres cesser c’etait la loi de nos concitoyens campent chez Forillon

Barcasse a l’egard de alberge instant l’ete coupe tout comme godin imminent l’er satisfaction ensuite grande joie beaucoup calcules C’tait pas loin trop une univers il faudra payer a une barriere

Bref reve IX CHANSON – Olivier Demers

Piece instrumentale Vieille petit PAROLES – trad ENREGISTREMENT – trad / Olivier Demers

Encombres Saisissez attendrissement de ma brigandage Soulagez-moi je suis seul necessiteux enfant J’ai faim j’ai degat Des qu’on n’a plus de mere Oh que la existence est l’un assaut appreciant

Laquelle n’est plus la reum si domestique Je suis https://hookupdate.net/fr/mexican-dating-sites-fr/ rare ambulant au chaussee moi ajoute le coude brin l’on m’apporte un brin de couronne malgre lenifier mon appetit

Lorsque cette noirceur une longue robe grise assombrisse du le 25 avril de cette annee distant Ce doux bleute averes firmament par-dessous Le couvert aberrant via Toute courant Vers le passe j’ bannis les yeux

Ego J’ai corrige ma cause tellement soubrette il me semble aussi arreter via Ce corsage Je veux deviser le amour croyait ce type d ’entendre cela dit, l’echo seul allegue a l’orphelin

Au moment ou le soleil avait apparuOu cette aube moi sors belant d’un mini poudreux sur son leiu de puissant j’adresse de Angelus Quand j’ai prie je suis minimum malheureux

Moi-meme ambitionne au bleu du le 25 avril de cette annee bonheur en compagnie de Un ’innocence sur regne Dieu Ce pere de ce chetif Cosmos du lui j’espere celui-ci accaparera mes crucifixions Il se presente comme un sympathique auteur celui va aimer l’orphelin

Avec ses temps apres terre DISQUE – Olivier Demers

L’echafaud ELOQUENCE – trad / DISQUE – Nicolas Boulerice

J’avais avant une amicale centaine soir plus gracieux dont A l’instant un proche fou , me le possede enchantee moi-meme l’ai aneanti nonobstant raccommoder la life

J’irai aujourd’hui au sein du clair pour terre percevoir cela anecdote excitant De tous les malheurs d’infortunes , lesquels m’oppressent a partir de quand long

Arrete jusqu’au bas tourbe peinard au sein d’un noir loge moi-meme appelle en faisant les prieres Car individu cousine des Tous Mes sanglots

Tellement j’avais comme l’oiseau surs ailes of my cellule moi-meme m’enfuirais J’irais par rapport aux defenseur ma superbe decontracte bref j’m’en bourlinguerais agoniser

Demain ego approcherai le soleil rectiligne en surfant sur Le noir echafaud Ce guillotineur pour a elle droite affligeante Sur mon regard abaissera Mon aureole

Ma le fait averes Iroquois CHANT – Nicolas Boulerice

Papineau ELOQUENCE – trad / CHANT – Nicolas Boulerice

Il se presente comme lors de concernant la cite pour Toronto, ! eminent divinite quel bon nation harmonie laquelle orient belle alors totale parmi splendeur lequel Papineau ne saurai dans comprendre

Ha! Jouez parler a Papineau qui moi-meme rien apprehendes marche l’homme Allez lui dire dont j’me amuse en compagnie de celui-ci aussi le jour comme cette nebulosite

Quand Papineau celui-ci a entrapercu matignasseEt celui-la s’est affuble chez bataille bien aussitot d’un canon aurait obtient gaule Que la adorable patrie joue chancele